Germination

14 mars 2019 § 0 commentaire

Cheval dans le paysage – 1910 – Franz Marc

Malgré le vent qui balaye la campagne et les averses ponctuant notre avance, promenade avec le chien qui n’apprécie que modérément l’exercice.

Les champs de colza s’épanouissent et chaque tige se dresse défiant l’espace à conquérir, coroles jaunes éclosent au sommet de quelques unes. C’est le printemps d’un peuple qui se lève lentement mais inexorablement. Comme celui de l’Algérie dont la clameur se répercute en un chant d’espoir obstiné et pacifique.

Bientôt ces champs étaleront leur aplat, conquête contrastée sous un ciel noir d’orage, avant que matures, ils disparaissent après la récolte des graines.

C’est ainsi que progresse le monde, dans l’explosion renouvelée de la germination de l’esprit.

Share Button

Mots clés , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Précisions

Vous lisez actuellement Germination paru dans L'Echo du Plumier.

Infos